AVIS DE « GRAND FRAIS » SUR LE SERVICE PUBLIC D’ORIENTATION DE L’EDUCATION NATIONALE
Article mis en ligne le 25 novembre 2009

par sudeduc35
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

VOUS AVEZ DIT ORIENTATION ? NOUS ENTENDONS INSERTION

Comment démolir le service public d’orientation de l’Education Nationale en 2 étapes

1 / Stigmatiser et dénigrer, affaiblir et dévoyer les missions

2 / Orienter et form(mat)er à la précarité professionnelle tout au long de la vie, insérer...

Principales dispositions relatives à l’information et l’orientation contenues dans la loi sur l’orientation et la formation professionnelle

PDMF : changement de cap dans le travail en orientation

ONISEP : chronique d’une privatisation annoncée

Sud Education est totalement opposé à toute idée de continuum « orientation / insertion tout au long de la vie ».

Nous combattrons toute perspective de régionalisation du service et des personnels d’orientation, ainsi que toute mesure visant à mettre en place une orientation à deux vitesses.

Nous continuons aujourd’hui comme hier à défendre (et souligner la nécessité de) l’existence d’un véritable service public d’orientation de l’éducation nationale dans l’éducation nationale sur la base de ses missions actuelles au service de tou-te-s les élèves

NON AU DEMANTELEMENT DU SERVICE PUBLIC D’ORIENTATION

NON A LA FUSION / PRIVATISATION DE L’ONISEP

NON A LA CONFUSION — SUBSTITUTION ORIENTATION / INSERTION

ORIENTATION, SUD EDUCATION REVENDIQUE :

Pour les CIO :

Maintien de la place et du statut des CIO (relevant du Ministère de l’Education Nationale et indépendant des établissements scolaires).

Maintien d’un réseau de CIO sur tout le territoire (au moins les 560 existants).

Gestion uniforme des moyens de fonctionnement assurée par l’Education Nationale.

Des moyens de fonctionnement et des locaux décents permettant l’accueil du public dans les meilleures conditions.

Des personnels administratifs, titulaires de l’éducation nationale en nombre suffisant.

Des documentalistes à la hauteur des besoins. Au minimum un poste à temps plein, quelque soit la taille du CIO ou de l’antenne.

Pour les COP :

Maintien du statut de fonctionnaire d’état et des missions actuelles. Notre cœur de métier, c’est l’information et le conseil individualisé en orientation.

Maintien de la formation professionnelle spécifique et du niveau de qualification actuel.

Des recrutements permettant d’atteindre dans les 5 ans à venir le ratio 1 COP pour 500 élèves du second degré.

Des recrutements permettant d’intervenir significativement dans l’enseignement supérieur.

Des conditions de travail adaptées (respect de la maitrise de l’emploi du temps sur la base de 35 heures hebdomadaires avec le maintien du quart temps, prise en charge des frais de déplacement, dotation en matériel

informatique).

Arrêt du recrutement de personnels précaires et titularisation immédiate et sans condition de ceux déjà employés.

Création de postes de titulaires réservés réellement aux remplacements.

Pour l’ONISEP

Des moyens de fonctionnement conséquents, assurés exclusivement par l’Education Nationale, qui garantissent l’indépendance de son activité et une diffusion systématique de ses productions (un office central avec une rédaction

autonome, des délégations régionales avec des points de diffusion accessibles)

6 pages d’analyse en PJ

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • 6_pages_federal_orientation_nov_09.pdf
  • 698.2 ko / PDF


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Sud Education 35 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11