Macron : un projet d’école néo-libéral et réactionnaire
Article mis en ligne le 17 mai 2017

par sudeduc35
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

L’élection d’E. Macron annonce une brusque accélération dans la mise en œuvre des politiques de dérèglementations qui ont été menées ces dernières décennies. Le projet du candidat du CAC-40 est sans ambiguïté. Il s’agit d’une entreprise de régression sociale, de destruction des droits sociaux, des solidarités et des services publics, au bénéfice des classes possédantes.

Son projet pour l'école est également dangereux.

Il s’agit d’abord de continuer les politiques de mise en concurrence menées par les gouvernements précédents. De la « Refondation » du dernier quiquenat, il veut conserver et aggraver toutes les contre-réformes néo-libérales de structure. Mais il entend en parallèle imposer un nouvau tournant réactionnaire à l’école.

Lire la suite en pièce jointe ...

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • 7mai2017_macron_un_projet_d_ecole_neo-liberal_et_reactionnaire-2.pdf
  • 348.5 ko / PDF


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Sud Education 35 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11