Repression syndicale contre SUD PTT 35 / pétition
Article mis en ligne le 27 avril 2012

par redaction-sudeduc35
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Suite aux manifestations d’octobre 2010 relatives à l’opposition à la réforme des retraites, et alors qu’une manifestation du 19 octobre 2010 s’était déroulée sans incident, sans dégardation, sans affrontement, un gendarme porte plainte contre un des organisateurs et le traduit en corectionnel le 18 mai 2012 à Rennes !!

nous exigeons :

  • l’arrêt des poursuites à l’encontre de S. Bourgin ;
  • le respect du droit à manifester ;
  • le défense des acquis sociaux.

Pour permettre aux manifestants de se regrouper, les organisateurs, dont S. Bourgin (Secrétaire Départemental SUD PTT d’Ille et Vilaine), ont fait évacuer les véhicules bloqués, parmi lesquels se trouvait une voiture de la Gendarmerie, une « Subaru » de la police de la route !

C’est le gendarme, conducteur de cette « Subaru » qui accuse S. Bourgin de l’avoir menacé « au travers de la vitre ouverte avec la pointe de son drapeau qu’il aurait esquivé » ! Ceci constituerait une « violence volontaire à personne dépositaire de l’autorité publique » (puni au maximum de 3 ans de prison et de 45 000 euros d’amende)

Or, il n’y a eu lors de cette manifestation, aucune dégradation, aucune arrestation ni aucun blessé.

Le gendarme accusateur ne justifie d’aucune égratignure, ni sur sa personne, ni sur son véhicule ! Il n’y a donc aucune preuve matérielle, juste la parole d’un gendarme...

On ne peut accepter la criminalisation de l’action syndicale.
On ne peut accepter cette atteinte au droit de manifester.

Une pétition de soutient a été mise en ligne, merci d’apporter votre soutien ici

Un regroupement de soutien est prévu devant le tribunal le jour de l’audience, le vendredi 18 mai 2012



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Sud Education 35 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11