Ratez le train de l’emploi jeudi 15 !
Article mis en ligne le 14 mars 2012

par redaction-sudeduc35
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Contre la morosité ambiante*, opération relooking !
Pôle Emploi, la SNCF, la Poste recrutent des figurants, pour un CDD de dix minutes
Le « train pour l’emploi » 2012 passe aujourd’hui à Rennes. Comme le dit sa plaquette de présentation, une de ses fonctions principales consiste à nous « motiver, coacher, relooker »*. Il est vrai que pour ces « communiquants », grands cadres du Pôle Emploi, de la SNCF, de la Poste…, nous devons faire peine à voir. A nous qui sommes assez égoïstes pour ne pas renoncer à nos allocations de survie, qui nous acharnons à ne rien trouver d’autre que des petits boulots précaires, et sommes pourtant assez prétentieux pour solliciter une embauche sans être en mesure de « présenter un véritable projet professionnel »*, ces gagnants vont nous montrer la voie à suivre pour devenir comme eux.
Nous revendiquons aujourd’hui :

  • l’arrêt des radiations des chômeurs et le droit à un revenu décent avec ou sans emploi
  • la titularisation des personnels précaires de Pôle Emploi
  • l’annulation de la délocalisation du Technicentre de Rennes
  • une enquête publique sur le management à la Poste et des sanctions contre les dirigeants reconnus responsables
  • une réduction drastique du temps de travail sans augmentation des cadences ni réduction de salaire
  • l’augmentation du SMIC horaire.
    PDF - 15.3 ko
    occupons train emploi

    Rendez vous devant les champs libres à 11h00 jeudi 15 mars pour discuter du départ du train à destination du pays merveilleux des managers, relookers, DRH... des miettes d’emploi jetable !!!
    Assemblée Occupons Pôle Emploi, le 15 Mars 2012


Non à la STAR Academy des chômeurs ! SUD-Rail appelle à protester !
Le « train pour l’emploi » qui s’arrête en gare de Rennes jeudi 15 mars 2012 est une opération de propagande honteuse et inutile. Cette opération ne pourra pas masquer la responsabilité de la direction de la SNCF dans le développement du chômage et de la précarité dans notre pays.
Cette opération est inutile : la SNCF s’est fait une spécialité de rejeter toujours plus de jeunes lors de ces recrutements !
Ainsi en 2011, tandis que la plupart des directeurs/trices d’établissement déplorait un retard par rapport aux prévisions d’embauches, la SNCF avaient reçu 88 600 Curriculum Vitae au cours du seul premier trimestre pour 4 500 embauches à réaliser en 2011 !

Nous appelons à protester jeudi 15 mars à 12h00 devant le « train de l’emploi », le « train de la honte » et nous demandons à la direction d’arrêter ces opérations de culpabilisation des chômeurs.

PDF - 12.8 ko
sud rail train emploi

SUD-Rail Bretagne



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © Sud Education 35 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11