Rubrique : INTER-PRO

L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, Unef, UNL s’est quittée en juillet sur la décision d’appeler à une nouvelle journée le 15 septembre. Des actions ont eu lieu dans plusieurs villes pendant l’été.

Pour Solidaires le 15 doit donner, dans la rue, le signe de la relance de la mobilisation (...)


Lire la suite ...
Rubrique : REUNIONS - AG

Les AG mensuelles de SUD éducation 35 auront lieu :

mercredi 5 octobre 2016 à 17h

vendredi 25 novembre 2016 de 9h à 12h et de 14h à 16h (sur ASA)

mercredi 14 décembre 2016 à 17h

vendredi 13 janvier de 9h à 12h et de 14h à 16h Congrès départemental (sur ASA)

mercredi 1er février à 17h

mercredi 8 (...)


Lire la suite ...
Rubrique : INTER-PRO

Déjà six mois de lutte

Six mois se sont écoulés depuis la première journée de mobilisation du 9 mars dernier. Un mouvement social d’ampleur s’est construit contre la loi travail et ce malgré l’entêtement du gouvernement et la répression policière : pas moins de vingt journées de grève (...)


Lire la suite ...
Rubrique : PRECAIRES

Le Ministère a publié le 29 août dernier un décret sur le nouveau cadre de gestion des contractuel-le-s enseignant-e-s. Ce décret fait suite à des groupes de travail organisés par le Ministère à l’hiver 2014, dans le cadre de la préparation de la réforme des statuts des enseignant-e-s du second degré. Il (...)


Lire la suite ...
Rubrique : DROITS - CHSCT

Lors de la survenue d’un différend avec un supérieur hiérarchique, même si le conflit n’est pas encore avéré ou advenu, un certain nombre de précautions sont à prendre :

• Eviter de trop parler, ce qui peut paraître comme une explication, une mise en perspective risque fort de se retourner et devenir des (...)


Lire la suite ...


Quelques gestes de prévention ou même de premiers secours... face à la hiérarchie
18 septembre 2016

Nouveau décret sur la gestion des contractuel-le-s enseignant-e-s : toujours loin de l’égalité des droits
17 septembre 2016

Loi travail : 15 septembre toutes et tous en grève
9 septembre 2016

Calendrier AG 2016-2017
9 septembre 2016

Loi travail : le 15 septembre on redémarre, grève et manisfestation
3 septembre 2016

rassemblement de Soutien à Solidaires 35 contre frais d’occupation de la Cité
3 septembre 2016

Loi travail manifestation mardi 5 juillet
30 juin 2016

une AVS agréssée par la BRI, l’impunité policière ça suffit !
29 juin 2016

Loi travail manifestation mardi 28 juin
27 juin 2016

18 juin 2016 : La rue s’exprime toujours, le 23 on continue
19 juin 2016

Loi travail : Rendez vous à venir
15 juin 2016

Création du collectif des précaires de l’éducation
4 juin 2016

Journal de SUD éducation 35 de juin 2016
3 juin 2016

Un peu partout en France la violence policière s’intensifie. L’objectif n’est plus de repousser les groupes mais de blesser les corps.
3 juin 2016

Loi Travail :Tous-te-s en grève le jeudi 02 juin !
31 mai 2016

EREA : Le 1er juin tous en grève et tous à Paris
31 mai 2016

Greve et manifestation jeudi 26 mai
25 mai 2016

Declaration de Solidaires35 au conseil municipal de Rennes
24 mai 2016

Arrestation de militant-es anti-loi travail à Rennes : Nouvel acte de criminalisation du mouvement social
20 mai 2016

manifestation contre la loi travail jeudi 19 mai
17 mai 2016

manifestation contre la loi travail mardi 17 mai
17 mai 2016

contre la loi travail rassemblement mardi 3 12h place du peuple
2 mai 2016

1er mai poursuivont la mobilisation contre la loi travail
29 avril 2016

28 avril greve et manifestation contre la loi travail
24 avril 2016

22 avril rassemblement de soutient aux inculpés
18 avril 2016

Loi travail manifestation le 9 Avril
7 avril 2016

Loi travail : grèves et manifestations les 5 et 9 avril !
4 avril 2016

Non à l’usage des armes mutilantes par la police
4 avril 2016

31 mars greve et manifestation contre la loi travail
26 mars 2016

Non aux supressions de postes dans les EREA de Rennes et Redon
21 mars 2016

En grève contre la loi travail le 24 mars, pour le progrès social
21 mars 2016

Luttons jusqu’au retrait de la loi Travail, pour le progrès social
16 mars 2016

LOI TRAVAIL C’EST NON
11 mars 2016

Journal SUD éducation 35 mars 2016
4 mars 2016

Loi travail, non c’est non, dans la rue le 9 mars
3 mars 2016

Stop etat d’urgence, manifestation à Rennes samedi 23 janvier
22 janvier 2016

Brochure histoire du syndicalisme et de SUD éducation
18 décembre 2015

Manifestation contre l’extréme droite Pontivy 19 decembre 14h
6 décembre 2015

Journal SUD éducation 35 Novembre 2015
6 décembre 2015

Nous ne céderons pas !
29 novembre 2015

Après le carnage du 13 novembre
20 novembre 2015

Enquete sur les conditions de travail
6 novembre 2015

appel intersyndical AESH le 4 novembre
2 novembre 2015

Reforme du collège boycott du plan de formation académique
9 octobre 2015

SUD éducation 35 fete ses 10 ans le 16 octobre
9 octobre 2015

Grève interprofessionnelle jeudi 8 octobre 2015
1er octobre 2015

Journal SUD éducation 35 Sept 2015
17 septembre 2015

Grève contre la réforme du collège jeudi 17/09/2015
7 septembre 2015

Questionnaire rythmes scolaires pour les enseignants
25 juin 2015

Pour un collège égalitaire, construire la grève jusqu’à l’abrogation
26 mai 2015

Lors de la survenue d’un différend avec un supérieur hiérarchique, même si le conflit n’est pas encore avéré ou advenu, un certain nombre de précautions sont à prendre :

Eviter de trop parler, ce qui peut paraître comme une explication, une mise en perspective risque fort de se retourner et devenir des éléments de l’argumentation adverse.

Ne pas considérer le supérieur comme un interlocuteur comme un autre*. un « égal » pour se confier, trop dire de soi, cela pourra être utilisé comme argument à charge. Nos paroles peuvent servir à alimenter ce qui nous sera reproché.

Eviter d’écrire sous le coup de la colère, là aussi le risque de retour peut être violent, avant de faire parvenir un écrit, voir avec un ou des camarade(s), collègue(s) , un syndicat afin d’ avoir un avis ou une perception
« extérieurs »

Ne pas se rendre seulE à la convocation d’un supérieur hiérarchique, un témoin (qui peut être un collègue, un représentant syndical) peut éviter les dérapages et les propos tenus par le supérieur hiérarchique pourront être attestés. Le supérieur devrait ne pas s’en trouver offusqué, s’il n’a que de louables intentions.

• Si le besoin de parler, de se confier est un réflexe pour certainEs confrontéEs à une situation de conflit le ou la concernant, des collègues, des camarades, des représentantEs syndicaux sont des interlocuteurs ou des interlocutrices qu’il vaut mieux préférer.

Consulter son dossier administratif. cela est un acte administratif qui demande un délai et une procédure (courrier et réponse de l’administration pour la date de la consultation) ; c’est un droit pas une faveur. La consultation de ce dossier qui contient les pièces habituelles sur le déroulement de carrière - rapports d’ inspections, évaluations etc. - peut s’avérer utile pour « découvrir » des courriers que les chefs d’établissements ou les inspecteurs ont transmis sans que l’ on en ait eu forcément connaissance.

Ce qui motive ces conseils sur ce que nous considérons comme des réflexes élémentaires relève d ’« évidences » et de constats.

Un supérieur hiérarchique a un rôle, une fonction et même en dehors de la volonté de nuire (qui n’est pas toujours présente, certes), il aura à prendre position et devra se soumettre à ceux qu’il sert, à savoir les instances qui lui sont supérieures.

Autre évidence, seulE on n’est pas le ou la plus lucide -qui que l’on soit- lorsqu’on est en proie à des tracasseries de la hiérarchie pour « trier » dans les arguments ; ceux qui pourront être retournés et nous desservir, d’où la nécessité d’ un regard extérieur dans lequel on a confiance.
Les « cas » de camarades sanctionnés doivent nous rappeler que lorsque la logique hiérarchique est à l’œuvre, il est difficile de s’y opposer, chaque défaite d’unE camarade, est un point d’appui supplémentaire pour l’ administration : à cet égard le grief d’« insuffisance professionnelle » qui est une façon de licencier unE fonctionnaire, de réduire les effectifs, donc de fragiliser collectivement, est une arme redoutable dont use l’administration .
Enfin contrairement à ce que l’on pense trop souvent le fait de s’estimer être dans son bon droit ne protège pas, c’est omettre que face à la hiérarchie nous sommes dans un rapport de force et qu’une approche collective, des actions collectives pour soutenir unE camarade, ’contenir la hiérarchie s’avèrent plus protectrices plus efficaces pour tous et toutes donc pour chacun et chacune. Bref la solidarité au sein même du lieu de travail peut entraver des tracasseries, une persécution, une procédure de déstabilisation, de sanction.

* Nous avons tendance à penser que même en dehors de toute situation de conflit ou de désaccord, s’en tenir à un minimum de relation avec les chefs d’établissements, les inspecteurs, leurs représentantEs, les autres chefFEs de service ou faisant fonction est une mesure de protection pour se prémunir de certains déboires. Il arrive que des conversations anodines, qui semblent ne pas porter à conséquences puissent se révéler des entraves lors de conflits, des sapes par des propos qui sont recyclés par l’autorité à notre détriment. Bref tenter une tenue à distance préventive, vigilante.

PDF - 70.2 ko
face à la hiérarchie
Quelques gestes de prévention ou même de premiers secours... face à la hiérarchie

Lors de la survenue d’un différend avec un supérieur hiérarchique, même si le conflit n’est pas encore avéré ou advenu, un certain nombre de précautions sont à prendre :

Eviter de trop parler, ce qui peut paraître comme une explication, une mise en perspective risque fort de se retourner et devenir des éléments de l’argumentation adverse.

Ne pas considérer le supérieur comme un interlocuteur comme un autre*. un « égal » pour se confier, trop dire de soi, cela pourra être utilisé comme argument à charge. Nos paroles peuvent servir à alimenter ce qui nous sera reproché.

Eviter d’écrire sous le coup de la colère, là aussi le risque de retour peut être violent, avant de faire parvenir un écrit, voir avec un ou des camarade(s), collègue(s) , un syndicat afin d’ avoir un avis ou une perception
« extérieurs »

Ne pas se rendre seulE à la convocation d’un supérieur hiérarchique, un témoin (qui peut être un collègue, un représentant syndical) peut éviter les dérapages et les propos tenus par le supérieur hiérarchique pourront être attestés. Le supérieur devrait ne pas s’en trouver offusqué, s’il n’a que de louables intentions.

• Si le besoin de parler, de se confier est un réflexe pour certainEs confrontéEs à une situation de conflit le ou la concernant, des collègues, des camarades, des représentantEs syndicaux sont des interlocuteurs ou des interlocutrices qu’il vaut mieux préférer.

Consulter son dossier administratif. cela est un acte administratif qui demande un délai et une procédure (courrier et réponse de l’administration pour la date de la consultation) ; c’est un droit pas une faveur. La consultation de ce dossier qui contient les pièces habituelles sur le déroulement de carrière - rapports d’ inspections, évaluations etc. - peut s’avérer utile pour « découvrir » des courriers que les chefs d’établissements ou les inspecteurs ont transmis sans que l’ on en ait eu forcément connaissance.

Ce qui motive ces conseils sur ce que nous considérons comme des réflexes élémentaires relève d ’« évidences » et de constats.

Un supérieur hiérarchique a un rôle, une fonction et même en dehors de la volonté de nuire (qui n’est pas toujours présente, certes), il aura à prendre position et devra se soumettre à ceux qu’il sert, à savoir les instances qui lui sont supérieures.

Autre évidence, seulE on n’est pas le ou la plus lucide -qui que l’on soit- lorsqu’on est en proie à des tracasseries de la hiérarchie pour « trier » dans les arguments ; ceux qui pourront être retournés et nous desservir, d’où la nécessité d’ un regard extérieur dans lequel on a confiance.
Les « cas » de camarades sanctionnés doivent nous rappeler que lorsque la logique hiérarchique est à l’œuvre, il est difficile de s’y opposer, chaque défaite d’unE camarade, est un point d’appui supplémentaire pour l’ administration : à cet égard le grief d’« insuffisance professionnelle » qui est une façon de licencier unE fonctionnaire, de réduire les effectifs, donc de fragiliser collectivement, est une arme redoutable dont use l’administration .
Enfin contrairement à ce que l’on pense trop souvent le fait de s’estimer être dans son bon droit ne protège pas, c’est omettre que face à la hiérarchie nous sommes dans un rapport de force et qu’une approche collective, des actions collectives pour soutenir unE camarade, ’contenir la hiérarchie s’avèrent plus protectrices plus efficaces pour tous et toutes donc pour chacun et chacune. Bref la solidarité au sein même du lieu de travail peut entraver des tracasseries, une persécution, une procédure de déstabilisation, de sanction.

* Nous avons tendance à penser que même en dehors de toute situation de conflit ou de désaccord, s’en tenir à un minimum de relation avec les chefs d’établissements, les inspecteurs, leurs représentantEs, les autres chefFEs de service ou faisant fonction est une mesure de protection pour se prémunir de certains déboires. Il arrive que des conversations anodines, qui semblent ne pas porter à conséquences puissent se révéler des entraves lors de conflits, des sapes par des propos qui sont recyclés par l’autorité à notre détriment. Bref tenter une tenue à distance préventive, vigilante.

PDF - 70.2 ko
face à la hiérarchie

Pour nous joindre

Nos coordonnées

Vous pouvez nous joindre aux numéros suivants : 09 53 77 57 22 / 07 83 49 31 45 à l’adresse mail suivante : syndicat@sudeducation35.fr

Pour 2015-2016, nous assurons une permanence les vendredis au 3 rue de Lorraine (entrée par le 5, au 2e étage, métro Villejean Université).cf plan (...)

Bulletin d’adhésion

Vous souhaitez vous syndiquer à SUD Éducation Ille-et-Vilaine.

Voici notre bulletin d’adhésion pour 2016-2017 :

PDF - 312.7 ko


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS

2009-2016 © Sud Education 35 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.73.15